Nouveaux programmes 2008 : d'autres réactions et commentaires ...

Publié le par KaDo


Les nouveaux programmes ne cessent de soulever des réactions... et c'est tant mieux !


- Jack Lang considère que ce projet de réforme a été baclé. Il parle d'un appauvrissement intellectuel de l'école et y voit une vision mécaniste de l'apprentissage...
Lire la réaction de Jack Lang

undefined

- Gérard De Vecchi (Maître de conférences en Sciences de l'éducation) dit que le discours ambiant sur l'école, laisse croire que l'on apprend plus rien à l'école. Il souligne qu'avec ces nouveaux programmes, on nous demande de revenir aux pratiques des années 50 (dont il faut se souvenir qu'elles avaient été abandonnées pour cause d'inneficacité sur une frange importante d'élèves !).
Lire la réaction de Gérard De Vecchi 
undefined
- Roland Goigoux (Professeur en Sciences de l'éducation à l'IUFM d'Auvergne, auteur de nombreux ouvrages sur l'enseignement de la lecture) pense que le texte des nouveaux programmes est un texte bâclé, un "brouillon". Il dénonce ce texte comme la base d'une nouvelle politique de pilotage du Système éducatif par l'évaluation et comme un appauvrissement des programmes (notamment en maternelle) et qualifie de ridicule l'idéologie de l'ordre moral qu'ils prônent.
Lire la réaction de Roland Goigoux 
undefined

- Luc Ferry et Jack Lang (anciens ministres de l'Education Nationale de droite et de gauche) se sont unis, malgrè leurs divergences, pour demander à Xavier Darcos de renoncer à ces programmes. Ils affirment que ces programment risquent de nuire gravement à la santé (déjà fragilisée) du Système éducatif. Ils affirment que ces nouveaux programmes n'ont qu'une seule véritable visée : le "populisme scolaire" !
Lire la réaction de Luc Ferry et Jack Lang 
undefined

- Philippe Meirieu (Professeur des Université en Sciences de l'éducation,  ancien directeur d'IUFM, auteur de nombreux ouvrages sur l'école) déplore que ces nouveaux programmes se fondent dans le consumérisme ambiant et souligne qu'il s'agit plus ici de flatter démagogiquement une partie de la population mal informée. Ces programmes laissent croire qu'il suffit de faire des exercices et d'apprendre par coeur pour obtenir des résultats.
Lire la réaction de Philippe Meirieu 
undefined

- Philippe Joutard (ancien président de la commission d'experts pour les programmes de 2002 de l'école primaire) se dit consterné, très déçu et en colère que ces nouveaux programmes aient mis à bas les programmes de 2002 sans aucune évaluation préalable, et sans aucune consultation. Il souligne que ces programmes sont infaisables, du fait de la réduction des horaires, de l'ajout d'une heure d'EPS et de l'augmentation des contenus. Il affirme, lui aussi, que ces programmes ne sont fait que pour frapper l'opinion publique. 
Lire la réaction de Philippe Joutard 
undefined

- 19 associations (dont plusieurs syndicats, la FCPE, le CRAP, le GFEN, l'USEP, l'ICEM...) se sont unies dans une lettre adressée au ministre pour réclamer une consultation des différents partenaires de l'école qui n'a pas eu lieu. Elles affirment que le projet de nouveaux programmes est marqué par un alourdissement des contenus, par une conception mécaniste des apprentissages et un affaiblissement de leur dimension culturelle. Elles soulignent aussi que ces programmes sont loin de contribuer à la réussite des nouveaux élèves, mais qu'au contraire, ils pénaliseront ceux qui ont le plus besoin d'école.
Lire la lettre de ces 19 associations 
undefined

Enfin, je ne suis pas du tout syndiquée mais, si le sujet vous intéresse, je vous conseille de lire le numéro de "Fenêtres sur cours" du SNUIPP sur les nouveaux programmes...
Fenêtres sur cours n°311 à télécharger 
undefined

Commenter cet article

PAUCOT STEPHANIE 28/03/2008 21:29

Juste un mot pour signaler que nous avons reçu le 28 mars en spécimen un manuel de math CE1 estampillé "nouveaux programmes 2008". Et le contenu comportaint tout ce que notre cher ministre aime. En plus coloré certes. Seul avantage: ça fait encore plus peur.