Ecrire des "Portraits de monstres" au CE1

Publié le par KaDo

                                  


En parallèle avec la lecture suivie du "Monstre du tableau" et de "Gruffalo", nous avons travaillé en production d'écrit sur les portraits de monstres. Je me suis inspirée pour cela d'une idée développée dans l'excellent livre de Mireille Brigaudiot "Première maîtrise de l'écrit. CP, CE1, Secteur spécialisé".



Première étape : une relecture attentive des portraits des deux héros de nos lectures suivies puis la lecture de trois portraits de monstres (écrits par mes soins) avec illustrations des visages décrits en respectant les textes lus et confrontations des productions des enfants.
On arrive ainsi à la conclusion qu'il faut lire attentivement les descriptions et qu'il faut dessiner exactement ce qui est écrit pour que le dessin soit valide.
Cette première activité permet de faire le lien entre les lectures suivies et le futur projet de production d'écrit mais aussi de fournir une banque de mots mobilisables lors des futures productions d'écrit...


Lecture Comprehension PORTRAITS DE MONSTRES.pdf



Deuxième étape :
un dessin représentant un monstre (juste son visage) est distribué à chaque enfant. On peut alors jouer sur la difficulté, en distribuant des dessins plus "faciles" aux elèves ayant des difficultés.
La consigne est d'écrire le portrait de son monstre sur le modèle des portraits lus lors de la séance précédente. On insiste sur le fait qu'il faut être très précis afin que la description faite ne corresponde qu'à son monstre et pas à un autre. En effet,  ensuite pour valider les productions, les dessins seront affichés au tableau, la maîtresse lira les textes produits par les enfants, et il faudra réussir à associer chaque texte avec le dessin lui correspondant. (informer les enfants de ce jeu dès le début et rappeler qu'il faut être très précis en cours de production).


Dessins pour portraits de monstres 1.pdf


Troisième étape :
c'est la même séance que la séance précédente, mis à part que cette fois-ci, les enfants vont dessiner un visage de monstre (pas trop complexe !) et que ces visages vont être ramassés, mélangés puis redistribués aux enfants comme support de la production d'écrit.


Quatrième étape :
encore la même séance avec 2 changements : les enfants dessinent le visage de monstre qu'ils vont devoir décrire par écrit, et, le texte doit être écrit en "je", comme si l'auteur était le monstre lui-même.
Pour notre part, ces derniers visages de monstres ont été dessinés en double et les textes produits seront tapés sur ordinateur pour être envoyé sous forme de jeu de lecture-compréhension à nos correspondants...


Cette série d'activités a beaucoup plu aux enfants qui se sont tous beaucoup investi dans leurs productions d'écrits.
 De plus, ils se sont beaucoup servis des textes de lecture comme banque de mots pour pouvoir écrire sans faute... une bonne habitude pour la suite !

Commenter cet article

emily 09/12/2010 12:53



Bonjour,


J'ai une petite question : Construisez-vous une banque de mots pour les productions écrites? et Comment?


Pour ma part, chaque élève a un porte revue dans lequel on ajoute, pour le besoin de nos productions écrites, des fiches avec des mots sur un thème (exemple : animaux, parties du corps...). Mais
le souci, c'est que la banque de mots est donnée par moi et non construite avec les enfants. Pensez vous que ce soit gênant?


Merci d'avance.


Votre site est pour moi une source indispensable!


Cordialement



emiore 06/10/2010 11:17



Merci pour ce partage. Etant T1 en CP CE1 je suis très contente de trouver ton travail! J'imagine le temps que tu a dû passer devant ton ordinateur!Merci encore!



Delphine 30/09/2010 17:30



Magnifique activité! Merci pour ce partage et pour ces documents si exploitables!!!!!!!!


 


 


Bravo!



farfadet00 25/09/2010 18:43



Encore super travail et je vais de ce pas essayer de trouver le livre cité!


Merci!



Emilie 30/07/2010 13:24



Quel excellent travail ! Je connais votre site depuis peu et à chaque fois je suis émerveillée par ce que vous faites. 


Merci de partager votre savoir, c'est très généreux.


Je vous souhaite de bonnes vacances.